LGV à Toulouse : l'État tranchera début 2018

La tribune Toulouse du 11/11/2017




En visite à Toulouse ce vendredi, la ministre des Transports Élisabeth Borne a assuré que la pause des grands projets ferroviaires souhaitée par le gouvernement ne remet pas en cause la LGV entre Bordeaux et Toulouse. L'exécutif tranchera sur la question début 2018.

Mais les élus locaux préviennent : si la ligne est abandonnée, ils demanderont à être remboursé des sommes déjà engagées sur l'arrivée du TGV à Bordeaux.






Posté le 13/11/17 par Monique Uteza
Transport & Logistique Occitanie - fiche lue 651 fois